Pourquoi s’orienter vers un rachat de crédit ?

Savoir organiser ses emprunts c’est aussi créer de nouvelles lignes de ressources notamment en matière d’investissement immobilier. En effet les loyers perçus peuvent rembourser les crédits contractés pour l’acquisition d’un investissement dans la pierre sans que son propriétaire ne soit contraint de grever son capital. Pour aider les investisseurs à réaliser leurs projets, des organismes de rachat de crédit assistent à la renégociation de leurs emprunts et les aide à la réalisation de leurs projets.

Profiter des taux bas pour racheter ses emprunts

Depuis 2016 la moyenne des taux d’intérêt pour l’habitat à fortement chuté pour atteindre un niveau historiquement bas, signal attendu par les investisseur de la pierre : ce qui signifie qu’acheter un bien coûte moins cher qu’auparavant. Ces taux demeurent toujours à niveau planché proche des 1,43% en Décembre 2018 selon lobservatoirecredit logement.fr. Difficile d’imaginer meilleure situation avec une nouvelle baisse car les banques ne perçoivent plus suffisamment de marge sur ce type de prestation. Toutefois l’organisme de sondage indique qu’aucun signe de hausse ne risque de briser les perspectives des futurs acheteurs pour l’année à venir, ce qui annonce de bonnes nouvelles pour les investisseurs. De fait, les taux sont attractifs et laissent le champ libre pour les propriétaires qui cherchent à renégocier leurs crédits ou à acquérir un bien sachant que l’immobilier reste le meilleur atout pour se constituer un patrimoine.

Quand renégocier son crédit immobilier

Le rachat de crédit va dans ce sens car en se faisant racheter ses emprunts à une nouvelle banque celle-ci peut proposer un taux réactualisé. Cependant il est Inutile d’attendre les deux ans  de son crédit immobilier pour envisager une renégociation car une baisse des taux signifie une réduction de sa mensualité ou alors de la durée. En outre, les emprunteurs qui détiennent des crédits pour encore de longues années doivent reconsidérer leurs conditions d’emprunt même si celui-ci implique des Pénalités de remboursement (PRA). Afin d’évaluer la pertinence d’un tel processus, l’emprunteur doit tenir compte d’un encours restant soit supérieur à 70 000€ avec écart de taux d’au moins 0,7%. Pourtant d’autres procédés peuvent intervenir en vue d’améliorer ses critères à l’octroi d’un crédit immobilier.

Regrouper ses emprunts pour adapter sa mensualité et investir

Il arrive que des investisseurs se retrouvent avec un taux d’endettement trop élevé pour investir dans son prochain bien. Pour y pallier le regroupement de crédit intervient afin de réduire les mensualités en étalant la durée de l’emprunt le temps de rétablir la situation financière en générant de nouvelles ressources par exemple. Ce procéder évite la vente d’un logement sous la contrainte de la banque pour maintenir un taux d’endettement acceptable. Le regroupement de crédit permet aussi de réunir les emprunts de deux logements. Cette action apparait comme profitable si le premier bien fini son remboursement ce qui permettra de garantir le prêt sur le second. De plus si le second bien est situé à l’étranger, les conditions du crédit demeurent nationale autant pour une meilleur protection juridique que pour son taux unique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*