Assurance habitation : nuances entre maisons et appartements

Maison ou appartement : quelle assurance habitation choisir ?

On pense souvent à tort qu’une assurance habitation est identique qu’on choisisse de couvrir une maison ou un appartement. Dans les grandes lignes effectivement, peu de différences entre l’une et l’autre. Néanmoins, il existe quelques subtilités propres à chaque type de domicile.

Vous vous demandez comment choisir les meilleures garanties pour votre bien immobilier ? On vous aide à y voir plus clair au fil de cet article !

Quels sont les points de rapprochement entre les deux types de contrat ?

Les compagnies offrent en général une large variété de formules d’assurance habitation, comme vous pouvez le constater sur le site MAAF. Quelle que soit la nature de votre bien immobilier, vous êtes sûr de retrouver au moins la garantie responsabilité civile dans votre contrat. En cas de sinistre, cette dernière prend en charge les frais liés aux dégâts occasionnés à des tiers, comme vos voisins par exemple.

Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, on y retrouve généralement la garantie dommage aux biens. Cette clause couvre vos effets personnels en cas d’incendie, de dégât des eaux, de tempêtes, de vol ou de catastrophes naturelles.

Pour une couverture davantage personnalisée, il faut souscrire des garanties et des options supplémentaires. Les différences entre appartement et maison commencent au niveau du montant des cotisations, qui tiennent compte de nombreux paramètres : superficie, localisation géographique (agglomération ou zone rurale), sécurité, franchises…

Assurance habitation pour une maison : les aménagements extérieurs

Une maison n’est pas seulement quatre murs et un toit ! En signant votre contrat, vous devez également penser à couvrir tous vos aménagements et dépendances extérieurs. Cela concerne les piscines, les annexes, les caves, les portails électriques, voire même les arbres plantés dans votre jardin.

En fonction de l’assureur et des offres proposées par ce dernier, toutes les dépendances ne sont toutefois pas considérées de la même façon.

Avec une assurance habitation multirisque, vous couvrez généralement tous les aménagements directement relié à votre domicile principal. Néanmoins, pour faire profiter de cette couverture à vos dépendances qui ne sont pas en communication directe avec celui-ci, vous devrez réclamer une extension de garantie.

Il en va de même concernant les biens rangés et stockés à l’intérieur des aménagements extérieurs. Ces éléments de votre patrimoine ne sont pas couverts de manière optimale, voire pas du tout. Il faut donc faire la demande d’une extension de garantie pour les éléments les plus précieux, les plus fragiles et les plus importants. Il est particulièrement judicieux de se plier à cette règle si vous possédez une cave à vin, par exemple.

L’appartement et la copropriété : quelques subtilités

Votre assurance habitation doit être collective dans le cas d’un appartement en copropriété. Elle couvre ainsi la responsabilité civile de la globalité des membres de la copropriété, ainsi que les dégâts occasionnés aux parties communes. Selon le Figaro, elle représente une obligation légale  pour le syndic de copropriété. Il est notamment possible d’assurer chaque propriétaire dans le cas où un sinistre surviendrait en partant de sa partie privée.

Notez que la couverture de copropriété présente l’avantage de prendre en charge certains sinistres mettant en jeu la responsabilité des copropriétaires. Par exemple, si un sinistre survient dans votre domicile privé en ayant pour source les parties communes, c’est l’assureur de la copropriété qui prend en charge les frais liés aux dégâts associés.

Enfin, sachez qu’il est très important de bien prendre en considération les clauses du contrat de copropriété pour ne pas souscrire des garanties et des options en doublon sur votre contrat individuel !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*